Dans notre société moderne, les transports représentent un secteur clé de l’économie répondant à un besoin fondamental. L’intensification de l’activité économique et l’élargissement de l’UE (Union Européenne) augmenteront les besoins de mobilité et de services de transport, qui garantissent la liberté individuelle et l’accès aux services tant pour le travail que pour les loisirs.

Aujourd’hui, les véhicules sont équipés de dispositifs télématiques de plus en plus évolués, et cette évolution ne cesse de s’accroître. C’est pourquoi les deux secteurs d’activités majeurs en Europe que sont les technologies de l’information et des communications (TIC) joueront un rôle essentiel dans le développement des véhicules intelligents de demain.

De plus, la nouvelle génération de technologies de communications mobiles renforcera encore cette tendance.Mais la demande croissante de services de transport pose de plus en plus de problèmes,comme l’encombrement des grands réseaux routiers et des zones urbaines, les effets négatifs sur l’environnement et la santé publique, et surtout, les accidents. Des mesures urgentes s’imposent pour répondre aux défis sociétaux : améliorer la sécurité et les performances des transports. Aussi les TIC, sont les outils qui peuvent répondre à une mobilité plus sûre et plus performante.

L’objectif est de permettre la mise au point de véhicules plus intelligents et de services télématiques plus élaborés, ainsi que l’application de systèmes de transport intelligents (STI) avancés aux systèmes de contrôle et de gestion du trafic.

Les TIC les plus importantes concernent les télécommunications mobiles, les technologies de localisation et de positionnement, les capteurs, actionneurs et interfaces intelligents, les calculateurs pour automobiles et les réseaux de communication embarqués à hautes performances.

Enfin les TIC sont de plus en plus utilisées pour le guidage routier, le suivi et la localisation, ainsi que la facturation à l’usage. Les transporteurs routiers dépendent désormais des TIC pour assurer leur gestion de flotte, ceci pour une plus grande efficacité et une réduction du coût des équipements.

Le marché européen total en la matière était estimé à plusieurs dizaines de milliards de dollars en 2003.Les retombées économiques (Galiléo : concurrent européen du GPS) sont estimées à environ 200 milliards de dollars en 2020.

Le secteur routier représente la part la plus importante du marché européen. Une des applications directes des services liés à la navigation et aux technologies de localisation et de positionnement, est la gestion de flotte de véhicules par GPS et GSM.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *