Il y a vingt ans l’hypothèse était émise que le futur des télécommunications reposerait sur les satellites. Les réseaux satellitaires aujourd’hui sont encore méconnus, bien qu’ils soient déjà utilisés dans de nombreux domaines.

C’est le 10 Juillet 1962, qu’eut lieu le lancement du premier satellite actif de
télécommunication Telstar 1 qui permit l’établissement de la première communication par satellite.

Puis, vient la première retransmission d’images télévisées réalisée entre la station d’Andover (E.U.) et Pleumeur-Bodou (France). Depuis cette date, le développement des télécommunications par satellites a été très rapide :
D’une part, le progrès technologique a accru les capacités et diminué les coûts, d’autre part,les institutions du monde des satellites se sont organisées, avec apparition d’acteurs publics et d’industries fortes.

Aujourd’hui les réseaux satellitaires offrent un débit important ainsi que la possibilité de transférer tout type de données. D’ailleurs, de nombreuses industries se battent pour avoir le monopole des connexions satellitaires. Chacune proposant des solutions techniques propriétaires et essayant de les imposer dans le monde des télécommunications. En outre, la fonction des satellites a changé avec les décennies : ils ont pris une croissance importante dans la télédiffusion et dans la diffusion de données.

Ces satellites sont les éléments indispensables d’une toile spatiale qui recouvre de plus en plus le globe terrestre et qui aujourd’hui, permet des communications de n’importe quel point de la planète.

La localisation et la navigation par satellites

Connaître sa position a toujours été une préoccupation de l’homme qui a développé, au fil du temps, les moyens nécessaires pour s’orienter et se déplacer au bon endroit.

Aussi, avec l’évolution des nouvelles technologies ces dernières années, les méthodes de localisation s’appuyant sur les systèmes des télécommunications spatiales ont pris un essor important dans de nombreuses activités humaines.

Les applications de ces systèmes spatiaux en matière de localisation et de navigation sont particulièrement nombreuses et diversifiées. On les trouve essentiellement dans les transports (aérien,routier, maritime, ferroviaire) mais aussi dans l’environnement, l’assistance aux personnes, la géodésie, les loisirs…

Localisation, navigation par satellite, exemples d’application

Les systèmes de localisation et de navigation par satellites sont aujourd’hui utilisés dans de nombreux domaines. Une liste non exhaustive de ces systèmes de localisation et de navigation est donnée ci-après :

Les systèmes de positionnement et de navigation – le GPS, Galiléo

Le système de radionavigation le plus utilisé à l’heure actuelle est le système américain GPS (Global Positionning System : « Système de Positionnement Global Terrestre »)

Des signaux émis par radio à partir d’une constellation de satellites sont reçus par un récepteur au sol, qui en déduit à tout instant, et n’importe où sur Terre, en mer ou dans les airs, une datation précise et sa position en latitude, longitude, altitude. Des traitements appropriés permettent de déterminer la vitesse et de fournir, au mobile sur lequel se trouve le récepteur, des indications de navigation.

Les 24 satellites NAVSTAR

Parmi de nombreux autres systèmes de localisation, on peut citer :
• Le système de collecte de données et de localisation ARGOS
• Le système de recherche et de sauvetage Cospas Sarsat
• Le système de gestion de véhicules Alcatel 9901 IMCT
• Travaux publics et bâtiment (BTP) : l’utilisation du système GPS


Nous allons, dans la suite de ce dossier, nous intéresser uniquement aux systèmes de positionnement et de navigation (GPS, Galiléo, etc…) nécessaires à la localisation, le suivi et la gestion de flotte de véhicules.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *